Recherche sur le site
 
Seconde Guerre Mondiale


Bir Hakeim

Bir Hakeim
La France Renaissante



ISBN : 2-910536-26-2
Illustration(s)  : 500
Format du livre  : 24 x 32
Reliure  : Volume relié en couleurs


« À Bir Hakeim, le monde a reconnu la France » Charles de Gaulle   La bataille de Bir Hakeim, livrée fin juin 1942 en plein désert libyen contre l’Afrika Korps et la division italienne Ariete par les artilleurs, tringlots, sapeurs-mineurs, marins, marsouins et légionnaires de la France Libre, marque le renouveau des armes de la France et le retour de l’espoir pour le pays. Quinze jours durant, ces soldats, sous-officiers et officiers venus de tous les horizons de la France et de son Empire, résistèrent à une pression croissante des forces terrestres et aériennes de l’Axe. Insuffisamment armés, équipés et entraînés, ils étaient animés d’une extraordinaire ardeur patriotique, et se battirent avec un courage auquel Hitler lui-même rendra hommage. Avant l’évacuation de vive force de la position, de Gaulle adressa à Koenig ce télégramme : « Sachez et dites à vos troupes que toute la France vous regarde et que vous êtes son orgueil. » Les Alliés exprimeront leur reconnaissance et leur admiration à ces 3 700 hommes dont l’héroïsme avait compromis la victoire allemande en Afrique. La bataille de Bir Hakeim est l’un des plus splendides faits d’armes de la Seconde Guerre mondiale. Elle demeure aujourd’hui la preuve éclatante que l’on peut espérer contre toute espérance, et que les combats pour la dignité de l’homme, l’honneur de la patrie et les valeurs de la civilisation justifient tous les sacrifices. Cet album-événement en retrace toutes les phases et en situe l’arrière-plan stratégique et le contexte historique. Magnifiquement illustré par près de 500 photographies et documents, pour la plupart inédits, provenant du Musée de l’Ordre de la Libération, du Musée de l’Armée, du Musée de la Légion étrangère, du Musée des Troupes de marine et de collections privées du monde entier, il est publié avec le soutien du Ministère de la Défense (Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives), de la Légion étrangère et des Troupes de Marine. Il est préfacé par deux des héros emblématiques de la bataille de Bir Hakeim : Pierre Messmer, de l’Académie française, chancelier de l’Institut, Compagnon de la Libération, et le général d’armée Jean Simon, ancien chancelier de l’Ordre de la Libération. 

  François BROCHE, historien de la Seconde Guerre mondiale, a obtenu le prix littéraire de la Résistance 1971 pour « Le Bataillon des Guitaristes », et le prix des Écrivains combattants pour son « Histoire de l’armée française sous l’Occupation ». Il est par ailleurs le fils du lieutenant-colonel Félix BROCHE, fondateur et premier commandant du Bataillon du Pacifique, Compagnon de la Libération, tué à Bir Hakeim le 9 juin 1942.


Réalisé avec Sitedit